Couple de présumés pédophiles arrêté à Québec: la femme accusée de bestialité

PHOTO COURTOISIE

Écrit par : Martin Ayotte

Une accusation de bestialité a été portée, jeudi, contre une femme de Québec qui fomentait avec son conjoint, depuis plusieurs années, l’ardent désir d’agresser sexuellement des enfants.


Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Louis-Philippe Desjardins reproche à Julie Blackburn, 32 ans, de s’être livré à des contacts sexuels avec un animal entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020.

Puisque le poursuivant s’oppose à sa remise en liberté, Blackburn va demeurer détenue.

Guy Boutin, pour sa part, a vu le ministère public déposer à son encontre trois bris d’ordonnance soit de ne pas se désabonner de son fournisseur Internet et d’en fournir la preuve au tribunal, celle de ne pas utiliser Internet et celle de ne pas avoir en sa possession tout matériel technologique permettant un accès à Internet.

Lorsqu’il a constaté qu’il ne pourrait pas reprendre sa liberté immédiatement, l’homme a fondu en larmes et imploré son avocat, Me Alain Dumas, «de le sortir de là». Au surplus, l’enquête étant toujours en cours, de nouvelles accusations pourraient être portées contre Boutin.

Blackburn et Boutin seront ramenés devant le tribunal le 1er juin.

Rappelons que toute cette histoire a pu être mis à jour grâce aux enquêteurs de l’unité contre l’exploitation sexuelle des mineurs (ESM) du Service de police de la ville de Québec qui ont débuté leur enquête en octobre 2020.

À la mi-février, les policiers ont procédé à l’arrestation de Guy Boutin, 48 ans, qui a été accusé de production de pornographie juvénile, mais aussi d’avoir «conseillé à un tiers de commettre une infraction de nature criminelle à savoir une agression sexuelle et un contact sexuel».

À la suite de l’arrestation de Boutin, les enquêteurs ont perquisitionné le logement de l’accusé et saisi le cellulaire de l’homme ainsi que celui de sa conjointe, Julie Blackburn qui a été arrêtée, mardi, à son travail.

Selon nos informations, c’est en fouillant les appareils de communications des accusés que les policiers se sont aperçus que le couple complotait depuis des années en vue de garder des enfants pour pouvoir ensuite les agresser. De petits annonces auraient même été placées par le couple sur le site d’annonces Kijiji.

Toujours selon les renseignements obtenus par Le Journal, Blackburn aurait réussi à s’immiscer dans une famille pour y garder une fillette âgée entre 5 et 7 ans et, à cet endroit, elle aurait pris en photo l’enfant puis aurait partagé les photos à Boutin.

Un communiqué émis par le SPVQ mentionne que les enquêteurs ont «des raisons de croire (que le couple) auraient pu faire d’autres victimes sur le territoire de la ville de Québec».

Toutes personnes qui possèdent des renseignements sur ces deux individus peuvent communiquer avec le SPVQ via le 418-641-AGIR (2447).  

 

 

Source : Journal de Montréal │ Kathleen Frenette




Dernière mise-à-jour de l'article : Jeudi 27 mai 2021 à 13:52:39

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

L'actrice Marnie Schulenburg décède a 37 ans

Le 17 mai 2022, quatre jours avant son 38e anniversaire, Schulenburg est décédée des suites de la maladie dans un hôpital de Bloomfield, New Jersey

... Voir plus

Samedi 21 mai 2022 à 17:00:03

Pierre Bruneau annonce son départ à la retraite

Après 46 ans comme chef d’antenne à TVA, Pierre Bruneau prendra sa retraite le 16 juin prochain.

... Voir plus

Jeudi 24 mars 2022 à 17:58:35

Boulevard Curé Labelle

Nommé d’après le célèbre curé « Roi du nord »

... Voir plus

Mardi 16 janvier 2024 à 22:31:29