Song Title Goes here that will make it more cooler

Jean-Marc Généreux tourne à Fort Boyard

PHOTO COURTOISIE

Écrit par : Martin Ayotte

Jean-Marc Généreux rejoint le Père Fouras et devient un personnage du célèbre Fort Boyard. Il y apportera sa touche québécoise dans cinq épisodes de la 32e saison de l’émission emblématique, diffusée cet été en Europe sur France Télévision.

Le chorégraphe et animateur est revenu mercredi dernier du tournage, qui avait débuté pour lui le 5 mai. Au moment de s’entretenir avec Le Journal, il commençait donc sa quarantaine de 14 jours avant d’entamer un autre tournage ici, celui de la très attendue 3e saison de Révolution.

Jean-Marc Généreux avait déjà goûté à la médecine de Fort Boyard lors de son passage à Boyard Land, émission dérivée du concept original, en octobre dernier, qui se déroulait dans un parc d’attractions.


« Ils m’ont invité en tant que candidat, raconte-t-il. Je leur ai demandé de ne pas faire certaines choses, comme me faire tourner, et ils m’ont tout fait faire ce que je ne voulais pas. »

« Je leur ai dit : ‘‘Regardez-moi bien, je ne reviens plus dans vos affaires !’’ Je leur ai dit que la seule façon que je reviendrais, c’est s’ils me font faire un personnage... »

Voilà qu’il a donc semé l’idée d’intégrer à Fort Boyard un personnage de trappeur canadien, avec « tous les clichés possibles ». Puisque les Français aiment bien dépeindre les Québécois par des stéréotypes, la production a accepté son idée folle. Jean-Marc Généreux l’avoue sans gêne : il tombe dans les gros clichés et la caricature.

Il incarne le personnage de Gary Boo, un bûcheron canadien exilé au fort et habillé de fourrure et d’une chemise carrelée. Son rôle est de faire passer des épreuves aux candidats.

« Quand les participants entrent dans ma cabane, il faut qu’ils passent dans mon sentier qui est piégé. Une fois le sentier passé, ils ont un défi à faire. »

Une belle expérience

À l’autre bout du fil, Jean-Marc Généreux s’enthousiasme lorsqu’il raconte ses journées de tournage, à commencer par le fait qu’il doive faire 25 minutes en zodiac pour s’y rendre. Le fort est un endroit restreint où chaque racoin est utilisé par la production, détaille-t-il.

Il confie avoir adoré son expérience. « J’ai comme l’impression que j’ai vécu un rêve, dit-il. Je me suis vraiment, vraiment amusé. Il y a une vraie vie sur le fort, l’ambiance est bon enfant, les candidats arrivent et savent qu’ils vont en baver, qu’ils seront obligés de se dépasser ».

« Ils auraient voulu que je passe toute la saison, mais j’ai dû revenir pour le tournage de Révolution 3. Je fonde beaucoup d’espoir pour que le personnage revienne l’an prochain. » 

 

 

Source : Journal de Montréal │ Sandra Godin




Dernière mise-à-jour de l'article : Mardi 25 mai 2021 à 14:31:49

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Ukraine : l’armée russe relance l’attaque à Marioupol

Les combats ont repris samedi à Marioupol, une ville portuaire stratégique du sud de l'Ukraine, alors que Moscou a repris l'assaut après le report de l'évacuation de civils dans la région.

... Voir plus

Samedi 05 mars 2022 à 22:57:21

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22