Song Title Goes here that will make it more cooler

Des édifices bientôt mieux couverts par les ondes policières à Québec

RADIO-CANADA / ALEXANDRE DUVAL

Écrit par : Martin Ayotte

Certaines brèches du système de radiocommunication de la police de Québec devraient bientôt être colmatées. La Ville vient de lancer un appel d’offres pour améliorer la couverture des ondes policières dans 10 bâtiments qui lui appartiennent.

Depuis l’attaque de l’Halloween dans le Vieux-Québec, l’an dernier, la performance du nouveau Système évolué de radiocommunication de l’agglomération de Québec (SERAQ) a fait couler beaucoup d’encre.

Même s’il s’agit d’un outil implanté en 2019 au coût de 30 millions de dollars, le SERAQ peine à traverser les murs de certains bâtiments bétonnés, ce qui peut compliquer le travail des policiers en situation d’urgence, tel que l’a révélé Radio-Canada.

Dans un appel d’offres publié mardi, la Ville de Québec annonce qu’elle fera installer des enrichisseurs de zone sur une dizaine d’édifices mal couverts, justement pour augmenter la performance du SERAQ à ces endroits.

Parmi les bâtiments ciblés, on retrouve notamment le YMCA Saint-Roch, le stationnement de l’hôtel de ville et divers postes de pompage.

L’édifice F.X.-Drolet, qui doit abriter la cour municipale ainsi qu’un poste de quartier du Service de police de la Ville de Québec à compter de 2023, figure également sur la liste des édifices touchés.

La Ville de Québec prévoit que les travaux pourront s’échelonner sur une période de cinq ans suivant l’octroi du contrat. Un deuxième volet de l’appel d’offres prévoit l’entretien des enrichisseurs de zone jusqu’en juin 2027.

Pas de coûts additionnels


Par courriel, le porte-parole de la Ville de Québec précise que l’installation de ces enrichisseurs de zone n’entraînera pas de coûts additionnels pour le déploiement du SERAQ.

Cet investissement est déjà prévu au Programme d’investissement quinquennal [...] et fait également partie de l’enveloppe globale de 30 M$ du projet qui prévoyait dès le départ un budget spécifique pour ce besoin, écrit David O’Brien.

D’ailleurs, plusieurs édifices municipaux névralgiques comme les postes de police ou les casernes de pompiers ont déjà été dotés d’enrichisseurs de zone.

En plus de ceux visés par l’appel d’offres, d’autres bâtiments pourraient aussi en avoir besoin éventuellement. Un projet de cette ampleur est en constante évolution, illustre M. O’Brien.

<<En fonction des projets d’infrastructures municipales à venir, il n’est pas exclu que de nouvelles analyses identifient de nouveaux besoins lors de la construction de nouveaux édifices par exemple, ou le réaménagement important d'un autre.>>
Une citation de :David O'Brien, porte-parole de la Ville de Québec


Le travail se poursuit
Malgré les craintes soulevées par certains de ses membres au cours des derniers mois, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) affirme que des rencontres ont lieu régulièrement pour discuter des enjeux liés au SERAQ.

Le SPVQ a pleinement confiance au processus et améliorations en cours, dont l'ajout des enrichisseurs d'ondes qui permettront d'optimiser la couverture intérieure d'édifices, indique le porte-parole Pierre Poirier dans un courriel.

Les problèmes du SERAQ ne se limitent cependant pas aux bâtiments appartenant à la Ville. Le porte-parole David O’Brien indique que trois hôpitaux de Québec pourraient bientôt être dotés de passerelles pour améliorer la puissance du signal.

Des analyses et des tests sont d’ailleurs en cours afin de procéder à leur installation dans les meilleurs délais.

Une citation de :David O'Brien, porte-parole de la Ville de Québec
En janvier dernier, le maire Régis Labeaume avait d’ailleurs interpelé le gouvernement provincial dans ce dossier. Il réclame un règlement pour forcer les propriétaires de certains bâtiments problématiques à apporter les correctifs nécessaires.

À l’extérieur des bâtiments, le SERAQ offre une couverture supérieure au système qu’il a remplacé, soutient M. O’Brien.

Bien que des petites zones de découverture peuvent encore subsister, il en est de même pour n’importe quel réseau de radiocommunication dans le monde, insiste M. O’Brien.

Les agents du SPVQ sont bien au fait de ces endroits particuliers, poursuit-il, et ils ont les outils nécessaires pour planifier leurs interventions en conséquence.

 

Source : Radio-canada │ Alexandre Duval et David Rémillard




Dernière mise-à-jour de l'article : Samedi 01 mai 2021 à 09:39:39

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53

Sergio Pérez a signé la première pôle position de sa carrière en Arabie saoudite.

Sergio Pérez partira en tête du Grand Prix d'Arabie saoudite, une course secoué sur la piste et à l'extérieur de celui-ci.

... Voir plus

Dimanche 27 mars 2022 à 11:48:07

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22