Peine clémente pour un batteur de femme : La juge aurait voulu infliger une sentence plus sévère

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Écrit par : Martin Ayotte

Un Montréalais frustré qui a battu à répétition sa conjointe s’en est tiré avec 90 jours de prison de fin de semaine parce que la Couronne a choisi un mode de poursuite qui a lié les mains de la juge.

« N’eût été le choix du ministère public de poursuivre l’accusé par voie sommaire, le tribunal n’aurait aucunement hésité à imposer à l’accusé une peine [...] plus lourde que celle réclamée », a lancé la juge Louise Provost en condamnant Nicolas Lescalier ce mois-ci au palais de justice de Montréal.

Lescalier, un spécialiste en financement âgé de 26 ans, s’en était pris à sa conjointe en 2019, après que cette dernière eut découvert qu’il s’était inscrit sur un site de rencontres.

En réponse à cela, il s’était mis à dénigrer la femme et à s’adonner à de la violence verbale avant de commencer à la traîner par les cheveux, à lui cracher dessus, mais aussi à la battre violemment.

« Je me suis sentie humiliée le jour où j’ai dû recourir à l’aide de trois vendeuses d’un Sephora [un magasin de cosmétiques] pour trouver les meilleurs produits afin de masquer mon visage meurtri », avait commenté la victime à la cour.

La femme, qui a depuis quitté Lescalier, tente maintenant courageusement de se reconstruire, malgré ce qu’elle a subi.

« Ce dossier s’apparente à de nombreux autres dossiers d’hommes violents qui imposent à leur partenaire intime [...] une existence remplie d’anxiété et de douleurs physiques et psychologiques », a déploré la juge en dénonçant le fléau de la violence conjugale qui frappe le Québec.


Clémence forcée

Sauf que si la juge était d’avis que Lescalier méritait d’autant plus une peine exemplaire que ses excuses étaient « plutôt en lien avec la peur des conséquences » de son crime et qu’il ne semblait pas s’être pris en main, elle s’est dite liée par le choix de la Couronne de porter des accusations par voie sommaire, c’est-à-dire moins graves que par voie criminelle.

Face à cela, elle a accepté de suivre la recommandation de la Couronne, condamnant Lescalier à la prison de fin de semaine, une probation de deux ans, et à 150 heures de travaux communautaires.

Lescalier espérait obtenir l’absolution pour garder son emploi dans une compagnie américaine, mais cette option a été rejetée du revers de la main.

Si vous êtes victime de violence conjugale, contactez SOS Violence conjugale au 1 800 363-9010 / consultez le https://sosviolenceconjugale.ca/fr

 

 

Source : Journal de Montréal │ Michael nguyen




Dernière mise-à-jour de l'article : Dimanche 25 avril 2021 à 08:53:45

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Blessé dans l'explosion de son bateau, le restaurateur Éric Luksenberg succombe à ses blessures

Victime d’un grave accident il y a quelques semaines, le restaurateur Éric Luksenberg est décédé la nuit dernière, a appris TVA Nouvelles auprès de son fils Laurent.

... Voir plus

Lundi 11 avril 2022 à 15:37:56

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53

Orange désactive une antenne 4G, elle est accusée d’avoir tué plusieurs vaches !

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand vient d'ordonner la désactivation d'une antenne 4G pendant deux mois. Un éleveur de Haute-Loire prétend qu'elle nuit à la santé de son bétail. En effet, plusieurs bovins sont morts dans des circonstances inexpliquées depuis l'installation de l'antenne.

... Voir plus

Vendredi 27 mai 2022 à 16:45:38