Un homme aurait tenté de tuer sa conjointe

PHOTO AGENCE QMI, MARC VALLIÈRES

Écrit par : Martin Ayotte

Un autre épisode tragique de violence conjugale s’est ajouté à la liste déjà longue des drames récents, lundi, à Québec.

Selon Étienne Doyon, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), une agression est survenue entre un homme et une femme peu avant 9h ce lundi matin.

Un peu avant 9 h, les services d’urgence se sont rendus dans le secteur de la rue de la Sapinière-Dorion Est et de la 4e Avenue.

Avec l’aide des ambulanciers, les policiers sont immédiatement intervenus pour une tentative de meurtre survenue dans un contexte de violence conjugale.


Blessures au cou et à L’abdomen


Selon Étienne Doyon, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), l’agression est survenue entre un homme et une femme, vraisemblablement à l’intérieur d’un logement.

Le suspect, un homme de 74 ans, aurait agressé sa conjointe, une dame de 65 ans, à l’aide d’une arme blanche.

Selon les informations obtenues, la femme aurait subi des blessures au cou et à l’abdomen. Elle était consciente lorsqu’elle a été transportée à l’hôpital.

« On ne craint pas pour la vie de la dame », poursuit le porte-parole.

À la suite de l’agression, le suspect se serait lancé du haut de l’immeuble. Il est décédé des suites de ses blessures

La dame a été retrouvée à proximité de l’immeuble où est survenue l’attaque. Elle aurait vite incriminé son conjoint.

Les voisins surpris


Les voisins qui habitent à proximité étaient fort surpris. Selon plusieurs, le couple d’un certain âge était sans histoire.


« Je les connais bien », laisse tomber Lise Dion, résidente d’un immeuble voisin.

« Le monsieur m’avait déjà rendu service, lorsque mon mari était à l’hôpital. Il était gentil », raconte Mme Dion.

Elle indique que le couple habitait l’immeuble depuis trois ou quatre ans et que rien ne laissait présager un tel drame. « On pense que ça arrive juste ailleurs, mais non », termine-t-elle, visiblement ébranlée.

Dans l’immeuble en question, les locataires de deux logements voisins ignoraient le nom de l’assaillant.

Après avoir obtenu l’identité du suspect, les vérifications à sa fiche ne laissent entrevoir aucun antécédent de violence.

Des messages

Le 3 mars, le premier ministre Legault avait livré un plaidoyer contre la violence faite aux femmes, au surlendemain du meurtre de deux femmes dans les Laurentides.

Le gouvernement a aussi lancé une série de publicités afin de responsabiliser les auteurs de violence conjugale. « La violence faite aux femmes, ça s’arrête là » est le message principal.

 

 

Source : Journal de Montréal │ Catherine Bouchard et Jean-Francois Racine




Dernière mise-à-jour de l'article : Mardi 23 mars 2021 à 14:20:15

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

***NOUVEAUTÉ*** Le courrier du Coeur - des mots pour des maux...

Radio Sexy Lounge et son courrier du COEUR

... Voir plus

Samedi 04 juin 2022 à 14:31:25

Blessé dans l'explosion de son bateau, le restaurateur Éric Luksenberg succombe à ses blessures

Victime d’un grave accident il y a quelques semaines, le restaurateur Éric Luksenberg est décédé la nuit dernière, a appris TVA Nouvelles auprès de son fils Laurent.

... Voir plus

Lundi 11 avril 2022 à 15:37:56

L'Ukraine prend possession de chars d'assaut russes

L'armée ukrainienne est plus armée maintenant qu'au début de l'invasion russe.

... Voir plus

Samedi 26 mars 2022 à 21:03:05