Song Title Goes here that will make it more cooler

«Star Académie»: double fierté pour Matt Moln

Écrit par : Martin Ayotte

C’était une «double mise en danger» pour Matt Moln à Star Académie, dimanche, et ce dernier en était conscient. Non seulement le candidat de Lévis jouait sa place dans l’aventure, mais il a opté comme fer de lance, pour se démarquer, pour une composition originale. Une décision pleinement assumée.

«Malgré toute la "game" de "Star Ac" qui se termine pour moi, c’est vraiment de la grosse fierté d’avoir eu l’occasion de présenter cette chanson. Avoir passé avec une chanson connue, qui aurait peut-être davantage plu, je pense que j’aurais été moins fier qu’en ce moment», a raconté celui qui compose «depuis toujours», et qui a déjà enregistré du matériel sous le pseudonyme MOLN, disponible sur le web.

Matt, Mathieu Michaud de son vrai nom, était sincèrement heureux à la fin de sa soirée, dimanche. Un peu triste de devoir quitter ses amis de Star Académie, le délogé de la semaine, qui s’est incliné devant Lunou Zucchini (choix du public) et Annabel Oreste (choix des profs), n’était quand même pas du tout bouleversé après le variété qui a conduit à son élimination.

Car, pas encore tout à fait limpide à ses propres yeux, le texte de sa pièce De l’or raconte l’histoire d’une fuite assortie d’une délivrance, et ce n’est pas anodin.

«Ça faisait un bout de temps que je vivais mal la téléréalité, avoue le garçon sans détour. Je pense que, dans la téléréalité, il y a un bout de "télé" qui n’est pas de la réalité. Même sans Star Académie, j’aurais lancé un album, j’aurais "parti le truc" quand même. J’étais prêt à aller ailleurs, à commencer "pour vrai" à être un artiste.»

«Il y avait une partie de moi qui n’avait pas nécessairement envie de s’en aller, mais qui ne le regrette pas. Ça fait un bout qu’on est là, c’est long pour nous», ajoute l’admirateur de Louis-Jean Cormier et de Klô Pelgag, qui a reçu un message d’encouragement de sa favorite avant sa prestation, dimanche.

À court terme, Matt Moln voudrait nouer des collaborations avec «n’importe qui», dont ses anciens camarades de l’Académie, et aspire à lancer un album plus tôt que tard.

Queen et Céline

Quiconque remettrait encore en question la pertinence d’une émission comme Star Académie n’aurait eu, dimanche, qu’à se rabattre sur l’hommage à l’œuvre de Queen en ouverture d’émission (avec la participation de Sylvain Cossette) et, plus tard, sur le clin d’œil à l’album Falling Into You, de Céline Dion, pour reconnaître que de telles célébrations de la musique sont plus que nécessaires en termes d’héritage culturel.

Voir et entendre un jeune Jacob Roberge de 22 ans se distinguer sur Don’t Stop Me Now, ou un Shayan Heidari de 20 ans mener Bohemian Rhapsody, des titres loin de leur propre époque, démontre que la musique n’a ni âge, ni frontières, ni limites. C’était magnifique.

Et qu’elles avaient l’air fières, nos Académiciennes, la formidable Maëva Grelet en tête, sur l’immortelle It’s All Coming Back To Me Now dans le segment dédié à Céline Dion, pendant qu’à leurs pieds, les danseurs – dont Pepe Munoz, proche collaborateur de la diva – s’épanchaient dans une chorégraphie sensuelle! Un mélange d’émerveillement et de magie se lisait dans le regard des jeunes chanteuses, qui ne sont sûrement pas près d’oublier ce genre d’instant.

Comme en 2012

Ailleurs au gala, entre autres faits saillants, Promenade sur Mars, d’Offenbach, a hérité du titre de «Chanson de la nation», en ce mois où Gerry Boulet aurait célébré ses 75 ans.

Mariant le bleu, le rouge vin et l’orange dans sa chic tenue, comme lui seul sait le faire, Pierre Lapointe a survolé son répertoire avec la troupe de Waterloo, de La sexualité à Deux par deux rassemblés.

On avait véritablement l’impression de revivre fugacement un variété de Star Académie 2012 en écoutant Mélissa Bédard (re)mettre son âme (quelle voix!) dans Le cœur est un oiseau, Olivier Dion et Andee s’époumoner sur Pour exister et Sur ma peau, et Sophie Pelletier insuffler sa grâce à Tue-moi. On a aussi constaté qu’Alors on danse colle toujours à la peau d’Andréanne A. Malette; celle-ci a gentiment redirigé Dashny Jules qui, en duo avec elle, s’est empêtré dans les paroles du tube de Stromae. Mise en danger en vue la semaine prochaine pour l’énergique Dashny?

 

 

Source : Journal de Montréal │ Marie-josée R.Roy




Dernière mise-à-jour de l'article : Lundi 15 mars 2021 à 10:58:00

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

L'Ukraine prend possession de chars d'assaut russes

L'armée ukrainienne est plus armée maintenant qu'au début de l'invasion russe.

... Voir plus

Samedi 26 mars 2022 à 21:03:05

Tom Parker du groupe The Wanted est décédé à 33 ans

Tom Parker du défunt groupe The Wanted est décédé mercredi après une bataille contre le cancer. Il avait 33 ans.

... Voir plus

Mercredi 30 mars 2022 à 13:57:03

Le premier légume du printemps est arrivé!

Connaissez-vous la fougère-à-l’autruche (ou fougère allemande)?

... Voir plus

Mardi 10 mai 2022 à 12:12:09