Song Title Goes here that will make it more cooler

L'engagement du Canadien a fait la différence

Écrit par : Martin Ayotte

Les joueurs du Canadien ont souvent répété en deuxième moitié de saison qu'ils peuvent être difficiles à vaincre quand tout le monde est sur la même longueur d'onde et applique à la lettre le plan de match.

La formation montréalaise avait de la difficulté en sortie de zone et n'arrivait pas à générer de l'attaque quand elle semblait morte et enterrée après la quatrième rencontre de la série face aux Maple Leafs de Toronto il y a une semaine. Elle a toutefois retrouvé sa cohésion à temps pour renverser ses rivaux.

«Lors des trois derniers matchs, nous avons fait beaucoup de bonnes choses, a dit l'entraîneur-chef Dominique Ducharme après la victoire de 3-1 de sa troupe lors du match ultime de la série de premier tour face aux Leafs. J'ai aimé la façon que les gars se sont comportés, leur niveau d'engagement.

«Vous pouvez avoir tous les systèmes du monde, mais il vous faut un engagement, un désir de vous dépasser. Vous devez être prêts à sortir de votre zone de confort. Ce n'est pas facile, mais nous l'avons fait lors des trois derniers matchs.»

Le Canadien a ainsi comblé un retard de 3-1 dans la série grâce à trois victoires consécutives, ce qu'il a fait seulement trois fois en saison régulière.

Phillip Danault et ses compagnons de trio ont personnifié cet engagement demandé par Ducharme au cours de la série. Danault a amassé un seul point, sur le but dans un filet désert de Tyler Toffoli qui confirmait la victoire du Tricolore lundi. Malgré tout, son rôle a été crucial.

Danault a limité les étoiles des Maple Leafs Auston Matthews et Mitchell Marner à un seul but en sept rencontres.

«Quand nous étions en retard 3-1, nous nous sommes tous regardés dans le miroir, a dit Danault. Je voulais augmenter mon niveau de jeu. Je savais que je pouvais faire mieux, que je pouvais repousser mes limites. Je voulais faire une différence.»

«J'ai énormément de respect pour Phil et tout ce qu'il fait, a déclaré son compagnon de trio Brendan Gallagher. J'adore jouer avec lui et il a levé son niveau de jeu d'un cran. Il aime ce type de défi et il a un énorme sourire sur son visage. Il n'a pas eu besoin d'amasser de points, il veut seulement gagner. J'espère que tout le monde réalise à quel point il a joué un rôle important dans la série.»

Plusieurs disaient que le Canadien était bâti pour les séries. Ça ne semblait pas être le cas après quatre rencontres. L'équipe semblait lente, amochée et désorganisée. Le Tricolore avait alors seulement quatre buts au compteur.

Le gardien Carey Price avait été questionné après le troisième match à savoir s'il était frustré par le manque d'appui qu'il recevait, surtout qu'il s'agissait d'un thème récurrent lors des dernières participations du Canadien en séries.

«Je ne suis pas frustré du tout. Je crois en nos joueurs. Ils sont talentueux, avait-il répondu. Je vois leurs tirs tous les jours à l'entraînement. Je n'ai aucun doute qu'ils peuvent marquer. Ils travaillent fort, je le sais. Ça va venir.»

La citation s'est rendue aux oreilles des joueurs du Canadien, qui ont admis qu'elle leur avait donné confiance.

«Quand vous comptez sur un gardien qui se bataille de manière incroyable chaque soir, même quand le reste de l'équipe en arrache, et qu'il dit ça aux médias, ça vous donne de l'énergie, a dit Danault, lundi soir. Ça nous rappelle qu'il est là pour nous, qu'il va nous encourager. Tout le monde s'est regardé dans le miroir et s'est dit qu'il était capable d'en donner plus.»

Les choses ont commencé à cliquer lors du cinquième match. Il a toutefois fallu des buts en prolongation de Nick Suzuki et Jesperi Kotkaniemi pour forcer la tenue d'un match ultime.

Price s'est occupé du reste. Il a maintenant remporté ses 12 derniers matchs de séries quand l'attaque du Canadien lui offre un appui de trois buts ou plus.

«Je ne sais pas s'il y a eu un point tournant dans la série, a dit Gallagher. Nous nous sommes accrochés. Nous sommes venus ici (à Toronto) pour le cinquième match et nous avons connu un bon départ. Ç'aurait été difficile pour le moral si nous nous étions retrouvés en retard au pointage.

«Nous sommes ensuite retournés chez nous et la foule nous a transportés. Ce soir, c'était probablement plus facile parce que nous étions à l'étranger. Nous avons pu prendre nos repères. Le fait de marquer le premier but a aidé.»

Le Canadien prenait la direction de Winnipeg immédiatement après la rencontre. Il pourra célébrer un peu pendant le vol. Il aura ensuite peu de temps pour se préparer puisque la série commencera mercredi.

Les Jets ont complété le balayage des Oilers d'Edmonton il y a une semaine, le 24 mai.

«Ça peut jouer des deux côtés, a dit Ducharme. Nous avons notre erre d'aller, mais ils seront reposés.

«Nous allons nous préparer (mardi), mais ce soir, nous apprécions le moment», a-t-il conclu.



Source : La Presse Canadienne │ Alexis Bélanger-Champagne




Dernière mise-à-jour de l'article : Mardi 01 juin 2021 à 05:52:35

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Pierre Bruneau annonce son départ à la retraite

Après 46 ans comme chef d’antenne à TVA, Pierre Bruneau prendra sa retraite le 16 juin prochain.

... Voir plus

Jeudi 24 mars 2022 à 17:58:35

Le monde du country est en deuil. Julie Daraîche est décédée.

Celle qui étais surnommé ''la reine du country'' Julie Daraîche est décédée le 26 avril 2022

... Voir plus

Mardi 26 avril 2022 à 18:55:16

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22