Fillette de Granby : deux ans après le drame, la DPJ affirme que les choses ont changé

PHOTO : RADIO-CANADA

Écrit par : Martin Ayotte

 

Il y a deux ans, la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de l'Estrie était ébranlée par le décès tragique d'une fillette de sept ans, à Granby. Depuis cet événement, la directrice soutient que bien des choses ont changé au sein de l'organisme.

La fillette, qui était connue de la DPJ, avait été retrouvée dans un état critique dans une résidence, et avait succombé à ses blessures peu de temps après à l'hôpital. Québec avait par la suite annoncé trois enquêtes sur ce drame et mandaté une Commission spéciale sur les droits de l'enfant et la protection de la jeunesse. La présidente Régine Laurent doit d'ailleurs faire le dépôt du rapport lundi prochain.

Johanne Fleurant a été nommée à la tête de la DPJ de l'Estrie quelques mois après la crise. Elle admet être arrivée en poste un peu naïvement, ne réalisant pas l'ampleur de tout le travail à faire. La liste d'attente des enfants devant être évaluée par des intervenants était alors importante.

<<J'arrivais vraiment dans un contexte où les gens souhaitaient faire la différence...Je ne l'oublierai jamais [la mort de la fillette]. Chaque jour, ça nous rappelle qu'il faut faire mieux.>>
Une citation de :Johanne Fleurant, directrice de la DPJ Estrie


Toutefois, avec la mise sous tutelle de la DPJ Estrie par le gouvernement et l'envoi en renfort de plusieurs experts pour les épauler, les choses se sont améliorées, selon elle. La DPJ Estrie a notamment procédé à l'embauche de nombreux intervenants. De plus, des conseillers cliniques leur viennent maintenant en aide pour que ces derniers n'aient pas à prendre des décisions seuls.


« On a des gens qui quittent, des gens en pleurs », déplore le syndicat
Selon Danny Roulx, représentant de l’Estrie de l’APTS (Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux), il reste toutefois beaucoup de travail à faire à la DPJ, malgré les embauches et les changements des derniers mois.

Ce qu’on voit, c’est que malgré l’ajout de personnel clinique, malgré les portables et les cellulaires, malgré qu’on forme mieux les nouveaux théoriquement à l’entrée et que les nouveaux ont moins de dossiers qu’avant [...] on voit qu’on a des listes d’attente qui sont inacceptables encore, soutient-il.

Selon lui, les employés de la DPJ avec plus d’ancienneté font aussi face à énormément de pression.

Les nouveaux, oui, il y a une mesure théorique, mais dans le quotidien, ils ont besoin aussi d’accompagnement. Ils se réfèrent aux personnes d’expérience, on en a peu, donc elles sont chargées là-dessus, explique-t-il. Il y a une pression par rapport aux listes d’attente, les gens le vivent sur le terrain, il faut que ça roule, et ce roulement-là, encore là, ce sont les personnes d’expérience qui le ressentent le plus.

Il espère que la Commission Laurent fera significativement changer les choses.

Les gens s’attendent de la Commission Laurent, c’est qu’enfin, le gouvernement soit obligé que les intervenants aient une charge de travail adaptée pour donner l’intensité de services nécessaires, l’intensité de services que les familles et les enfants méritent.

La population le mérite, nos jeunes, nos familles le méritent. Le gouvernement a pris des mesures pour le nommer, pour dire que c’est leur priorité, mais là, la parole aux actes, il faut faire quelque chose, conclut-il avec émotion. 

 

 

Source : Radio-canada 




Dernière mise-à-jour de l'article : Samedi 01 mai 2021 à 09:33:00

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53

Un petit Nashville à Montréal, ça vous tente?

Jam Country Lanjeu

... Voir plus

Dimanche 08 mai 2022 à 09:29:11

Blessé dans l'explosion de son bateau, le restaurateur Éric Luksenberg succombe à ses blessures

Victime d’un grave accident il y a quelques semaines, le restaurateur Éric Luksenberg est décédé la nuit dernière, a appris TVA Nouvelles auprès de son fils Laurent.

... Voir plus

Lundi 11 avril 2022 à 15:37:56