Song Title Goes here that will make it more cooler

Nick Suzuki se lève : Le CH l’emporte 5 à 3 contre les Jets de Winnipeg

Écrit par : Martin Ayotte

Il y avait près de 36 millions qui dormaient à l’infirmerie dans le camp du Canadien. Malgré l’absence de plusieurs gros noms, dont les deux plus hauts salariés en Shea Weber et Carey Price, le Canadien a trouvé une façon de gagner. Un phénomène assez rare dernièrement.

Nick Suzuki a pris l’attaque sur ses épaules avec deux buts et une passe dans un gain de 5 à 3 contre les Jets de Winnipeg. À égalité 3-3 avec moins de cinq minutes à jouer en troisième période, Suzuki a marqué le but vainqueur grâce à un tir précis des poignets en supériorité numérique.

Suzuki avait déjà touché la cible à quelques reprises cette saison de cet endroit, soit un peu plus haut que le cercle des mises en jeu.

Décrit comme le centre de l’avenir du CH en compagnie de Jesperi Kotkaniemi, Suzuki a connu une première soirée de trois points cette année. À sa saison recrue, il avait amassé une fois trois points (trois passes) le 29 décembre 2019 dans un revers de 6 à 5 contre les Panthers en Floride.

« Je veux juste aider l’équipe, a mentionné Suzuki. Mais ça fait du bien de marquer deux fois. Il y aura de gros matchs d’ici la fin de l’année et je devrai connaître de bons matchs. »

« Suzuki est un joueur dynamique. Il a un bel avenir devant lui, il a tellement d’habiletés, a renchéri le gardien Jake Allen. Nous compterons beaucoup sur lui d’ici la fin de la saison. Il est une menace offensivement. »


Des éléments positifs

En plus de signer une victoire très importante pour la course au quatrième rang de la division Nord, le CH a aussi montré du caractère. Les Jets menaient 3 à 1 à mi-chemin en deuxième période.


Artturi Lehkonen et Joel Armia ont toutefois redonné espoir à l’équipe locale en déjouant tour à tour Hellebuyck avant la fin de la période médiane.

Pour une première fois depuis le 19 mars, le Canadien a marqué deux buts en supériorité numérique.

« Cette victoire, c’est immense pour la confiance, a résumé le défenseur Ben Chiarot. C’est aussi immense pour le classement. De marquer cinq buts, ça aidera aussi à nous convaincre que nous pouvons marquer des buts. »

À quatre points des Jets

Au classement, le Canadien (53 points) peut maintenant regarder en direction du troisième rang avec un retard de quatre points seulement sur les Jets (57 points) qui ont joué un match de plus.

Les Jets se retrouvent au cœur d’une période creuse avec six revers d’affilée. En matinée, Paul Maurice avait dit que son équipe devait trouver une façon de freiner cette glissade.

« Ils ont l’avantage du sentiment d’urgence, avait dit Maurice en parlant du Canadien. Il s’agira d’un match des séries pour eux. Nous avons aussi besoin d’arrêter le saignement de notre côté avant que ça devienne dangereux. »

Sans jouer un match parfait, le Canadien a démontré une belle force de caractère pour effacer un retard de deux buts.

Toujours installés au cinquième rang de la division Nord, les Flames (47 points) ont maintenant un retard de six points sur le CH.

Caufield passe proche

Utilisé principalement à l’aile droite aux côtés de Jake Evans et Lehkonen, Cole Caufield a terminé son troisième match dans la LNH avec trois tirs et un temps de jeu de 10 min 59 s. Malgré une utilisation assez limitée, Caufield a encore généré des chances de marquer sans toutefois y parvenir. Tôt ou tard, il finira par briser la glace.


Pour ce qui est de Weber, Dominique Ducharme a précisé que son capitaine aura besoin de passer des tests approfondis pour mieux connaître la gravité de sa blessure au haut du corps. Il a parlé d’une présence peu probable pour la rencontre contre les Sens.

CE QU’ON A REMARQUÉ...

 
Un capitaine amoché

Dominique Ducharme avait offert un indice en matinée en disant qu’il y avait plusieurs joueurs maganés au sein de l’équipe, tant chez les attaquants que chez les défenseurs. En plus des Carey Price, Brendan Gallagher, Jonathan Drouin, Paul Byron et Tomas Tatar, Shea Weber s’est également absenté face aux Jets. Selon le CH, le capitaine souffrirait d’un malaise au haut du corps. Au total, il y avait donc 35,8 millions de dollars en salaire à l’infirmerie.

Deux fois Lewis

À son 724e match dans la LNH, l’ailier Trevor Lewis a marqué deux buts dans une même rencontre pour la deuxième fois seulement de sa carrière. La dernière fois qu’il avait réalisé un doublé, c’était le 16 janvier 2014 dans un gain de 4 à 1 des Kings contre les Blues. Jaroslav Halak était le gardien des Blues.

La crampe de Gustafsson

Les Flyers ont reçu un choix de 7e tour en 2022 et ils ont accepté de retenir 50 % de son salaire de 3 millions. S’ils ont choisi de payer pour le sortir de Philadelphie, il y avait une raison : son jeu défensif. En deuxième période, Erik Gustafsson est passé par-dessus la rondelle après une mise en jeu gagnée en territoire adverse. Sur la relance, Lewis a déjoué Allen.

Romanov avec Chiarot

En l’absence de Weber, Alexander Romanov a patiné à la gauche de Ben Chiarot. Le Russe a gaffé sur le deuxième but des Jets en se déportant du côté de son partenaire pour ouvrir le centre de la glace à Lewis.

 

 

 

Source : Journal de Montréal │ Jean-François Chaumont




Dernière mise-à-jour de l'article : Samedi 01 mai 2021 à 09:25:20

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Ginette Reno aborde sa récente perte de poids

« J'ai perdu une vingtaine de livres. Je pèse maintenant 194 livres. J'étais à 217 livres.

... Voir plus

Samedi 07 mai 2022 à 07:47:40

Un petit Nashville à Montréal, ça vous tente?

Jam Country Lanjeu

... Voir plus

Dimanche 08 mai 2022 à 09:29:11

L'actrice Marnie Schulenburg décède a 37 ans

Le 17 mai 2022, quatre jours avant son 38e anniversaire, Schulenburg est décédée des suites de la maladie dans un hôpital de Bloomfield, New Jersey

... Voir plus

Samedi 21 mai 2022 à 17:00:03