Song Title Goes here that will make it more cooler

Un homme accusé de harcèlement criminel contre une femme d’origine asiatique

Écrit par : Martin Ayotte

Un homme de 44 ans fait face à des accusations de harcèlement criminel et de menaces de mort à l'encontre d'une femme d'origine asiatique dans le métro de Montréal, le 27 mars dernier.

Cet homme est connu des services policiers, a affirmé un porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). On a des raisons de croire qu'il aurait pu faire d'autres événements du genre avec la communauté asiatique ou d'autres communautés ethniques, a précisé Jean-Pierre Brabant.

Les événements allégués se sont produits dans un wagon de métro, à proximité de la station Lionel-Groulx.

Le suspect se serait dirigé vers une passagère, aurait posé des gestes envers elle pour tenter de l’intimider, l’aurait invectivée et aurait tenu des propos racistes.

La femme, Rebecca Ng, a filmé la scène à l’aide de son téléphone cellulaire, ce qui aurait rendu le suspect furieux.

En retour, ce dernier aurait fait le geste de pointer une arme vers elle et aurait imité le bruit d’un coup de feu.

Mme Ng a porté plainte à la police. Les enquêteurs du Module des incidents et des crimes haineux du SPVM, appuyés par les patrouilleurs du poste de quartier 38, ont identifié et arrêté le suspect, samedi dernier. L'homme a comparu le lendemain.

« On prend ça au sérieux »
Lorsque Rebecca Ng a formulé sa plainte à propos de quelque chose qui lui était arrivé dans le métro, les policiers lui ont affirmé être déjà au courant.

'' [Les policiers m'ont dit] oh, c'est à toi le clip qui circule en ce moment? On [en] a déjà entendu parler et on prend ça au sérieux.''
<<Une citation de :Rebecca Ng, en entrevue à ICI RDI>>


Dans les médias et sur les réseaux sociaux, des membres de la communauté asiatique montréalaise disent être la cible de propos haineux depuis le début de la pandémie de coronavirus, en mars 2020. Certaines personnes les associent, à tort, à la propagation de la COVID-19.

Le porte-parole Jean-Pierre Brabant affirme que le SPVM demande à toute personne qui pense avoir été victime d'un crime haineux ou d'un crime de ce genre de se rendre dans un poste de police ou de remplir, en ligne, un rapport d'incident.

 

 

Source : Radio-Canada 




Dernière mise-à-jour de l'article : Vendredi 09 avril 2021 à 14:19:54

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Lady Gaga félicitée pour son moment touchant avec Liza Minnelli lors de la cérémonie des Oscars

Lady Gaga reçoit des éloges pour son geste aimable envers Liza Minnelli aux Oscars 2022.

... Voir plus

Lundi 28 mars 2022 à 16:48:33

Si vous voyez cet insecte, n’y touchez pas !

Avec le beau temps qui revient, vous pourriez faire une découverte inusitée dans votre piscine : un léthocère d’Amérique.

... Voir plus

Dimanche 08 mai 2022 à 09:10:24

Un petit Nashville à Montréal, ça vous tente?

Jam Country Lanjeu

... Voir plus

Dimanche 08 mai 2022 à 09:29:11