Haine sur les réseaux sociaux: François Legault dénonce les «pissous virtuels»

Écrit par : Martin Ayotte

François Legault déplore les insultes, l’intimidation et le manque de respect de certains «pissous virtuels» qui prennent ses médias sociaux d’assaut chaque fois qu’il partage du contenu.

Le premier ministre du Québec a écrit samedi, sur Facebook, qu’il n’est pas impressionné par les gens «qui se cachent derrière un écran pour agresser les autres», qualifiant même ces «courageux» d’être en fait des «personnes lâches».


«Quand j’étais petit, ceux qui se cachaient pour lancer des roches et qui se sauvaient, on les appelait les pissous. Là, on a des pissous virtuels», a-t-il lâché.

M. Legault dit que la situation était tout autre avant la pandémie de COVID-19. Il n’est pas contre les critiques, qui sont normales en politique dit-il, mais il en a contre l’intimidation en général et celle qui est dirigée vers ceux qui l’encouragent ou qui lui font des suggestions ainsi que des commentaires respectueux.


«Mais ça a changé dans les derniers mois, écrit-il. À chaque fois que je fais une publication maintenant, j’ai droit à une avalanche de commentaires agressifs, parfois même violents, et à des insultes, des obscénités et même des menaces.»

Selon le premier ministre, ces internautes aux propos violents ou disgracieux «font des dégâts parmi nos jeunes» et aussi auprès d’élus qui songent ou ont décidé de quitter la politique en raison de l'intimidation dont ils sont victimes à répétition en ligne.


«On a toute une série d’élus municipaux qui ont décidé d’abandonner le service public parce qu’ils n’en pouvaient plus de la haine qui sévit sur les médias sociaux. En fait, ce sont toutes les personnes publiques - artistes, sportifs, animateurs, etc. - qui subissent les insultes, les obscénités, les menaces.»

Le message du premier ministre n’est pas passé inaperçu. Moins d’une heure après son partage, des milliers de personnes l’avaient déjà partagé ou avaient réagi. Parmi ceux-ci, on retrouvait d’ailleurs une certaine hostilité dénoncée par le chef de la CAQ ainsi que plusieurs mots d’encouragement.


François Legault a demandé aux internautes de manifester leur appui ou leur opposition à ses propos avec des émoticônes, ce que bon nombre de gens n’ont pas manqué de faire en plus d’y aller de commentaires.

DU MÉNAGE
Le bureau du premier ministre va dorénavant faire le «ménage» pour éliminer les commentaires haineux.

«Il faut faire quelque chose et on va commencer par cette page. J’ai demandé à mon équipe de faire le ménage. À compter d’aujourd’hui, on va essayer d’endiguer tous les messages qu’on juge agressifs, violents, menaçants, obscènes et aussi les menteries du genre théories du complot. Et les menaces vont être transférées à la police.»

 

 

Source : Agence QMI




Dernière mise-à-jour de l'article : Samedi 27 mars 2021 à 13:52:00

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22

La terre a tremblé hier soir au Québec

Deux tremblements de terre ont été enregistrés à moins de 350 km l'un de l'autre en deux jours.

... Voir plus

Mardi 25 avril 2023 à 11:16:16

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53