Song Title Goes here that will make it more cooler

«Star Académie»: Roxane Bruneau, académicienne de cœur!

Écrit par : Martin Ayotte

Les jeunes artistes de Star Académie ont reçu mercredi la visite d’une de leurs plus grandes admiratrices, Roxane Bruneau, passée à Waterloo pour jaser notoriété, anxiété et autres dérivés de la popularité, discussion qui fera partie de la quotidienne diffusée jeudi.

Roxane Bruneau était du lot de voix sur la revisite à la sauce contemporaine d’«Et c’est pas fini», lancée l’automne dernier en guise d’apéro à Star Académie. Et, depuis le début de la saison, elle s’affiche haut et fort comme une féroce partisane de ceux et celles qu’elle surnomme ses «p’tits babes». «Plus que les membres de leur famille», assume-t-elle.

Au point de prendre leur défense publiquement, et de tourner en dérision les insatisfaits et les critiques méchantes de Star Académie qui défilent sur le web.

«Puisque je sais ce que ça fait de recevoir ces commentaires-là, et que je m’attache beaucoup à ces jeunes-là, je me dis que ça n’a pas de sens de savoir qu’ils vont un jour sortir de là, et qu’ils vont pouvoir lire ça. Ça me faisait de la peine pour eux.»

«Et, pour la production, je sais que ce sont des gens qui travaillent très fort dans le contexte de la pandémie pour pouvoir offrir un tel contenu exclusif. On est chanceux d’avoir Star Académie. En ce moment, la pandémie est mondiale et il y a des endroits où il n’y a pas de divertissement, comme nous on en a. Est-ce qu’on peut se taire et prendre ce qu’il y a de bon, à un moment donné?»

Tête froide

À 30 ans, Roxane Bruneau avoue qu’elle était nerveuse d’aller s’adresser aux académiciens à peine plus jeunes qu’elle, avec qui elle a abordé sa vision du métier et du succès, et les angoisses qui peuvent en découler.

«L’aspect de performer sur scène, d’oublier ses paroles, des trucs comme ça. Comment "dealer" avec son stress. Moi, ça fait quatre ans que je fais ça, et je n’ai pas la science infuse.»


«Je leur ai aussi dit qu’en ce moment, ils ont accès à des professeurs qui ont beaucoup d’expérience et qui vont leur donner beaucoup d’outils, mais quand on sort du contexte du concours, on peut en prendre et en laisser. Moi, si Pepe voyait ma posture, il capoterait, parce que j’ai le dos de Quasimodo (rires) ; je ne sais pas placer ma voix et je ne sais pas nécessairement quand respirer, mais ça fonctionne quand même. Si tu as quelque chose à proposer, les gens vont t’accepter, même si tu ne sais pas exactement ce que tu fais.»


Au sommet du palmarès radio avec son extrait À ma manière depuis huit semaines, réclamée sur toutes les tribunes, nouvelle idole de plusieurs, Roxane Bruneau touche aujourd’hui à une gloire désirée par plusieurs. Elle refuse le terme «arrivée», qui symbolise selon elle l’aboutissement avant une fin imminente, lui préférant l’expression «en chemin».

«La phrase que j’ai utilisée avec les académiciens, c’est : il faut que votre tête reste de la même grosseur que quand vous êtes entrés. Parce que ça peut durer 15 ans comme ça peut durer six mois. Et, si ça dure juste six mois, et que tu as été désagréable pendant six mois avec tous les gens que tu as croisés, ça se peut qu’après, personne ne te rappelle, quand tu brilles moins. Moi, le trois quarts du temps, j’oublie ce que je fais dans la vie, mais je veux que ça continue longtemps. Je n’ai pas la grosse tête. On n’est pas des neurochirurgiens; la réalité, c’est qu’on fait toujours bien juste chanter. Il faut se calmer! (rires)»

Sa tête froide, Roxane Bruneau la doit au milieu dans lequel elle a grandi.

«D’emblée, je viens d’une place où on était nés pour des petits pains. Quand tu n’es pas "mindé" à être une rockstar dès que tu es sorti de ta couchette, ça fait que tu restes terre-à-terre. Mais il y en a qui viennent de familles où ils ont fait un dessin avec des crayons de cire, et ils sont aussitôt devenus la huitième merveille du monde! Je n’ai jamais été quelqu’un qui se faisait vraiment bourrer d’air...»

Roxane Bruneau sera de la quotidienne de Star Académie jeudi, à 19 h 30, à TVA, et offrira aussi un numéro au variété de dimanche, à 19 h.

 

 

 

Source : Journal de Montréal │ Marie-Josée R.Roy




Dernière mise-à-jour de l'article : Jeudi 18 mars 2021 à 13:40:51

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Orange désactive une antenne 4G, elle est accusée d’avoir tué plusieurs vaches !

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand vient d'ordonner la désactivation d'une antenne 4G pendant deux mois. Un éleveur de Haute-Loire prétend qu'elle nuit à la santé de son bétail. En effet, plusieurs bovins sont morts dans des circonstances inexpliquées depuis l'installation de l'antenne.

... Voir plus

Vendredi 27 mai 2022 à 16:45:38

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22

La région de Kiev « libérée », témoignages sur de possibles meurtres de civils

L'Ukraine a annoncé samedi que toute la région de Kiev était désormais « libérée », les forces russes opérant un « retrait rapide » du nord du pays, alors que des témoignages font état de meurtres de civils dans certaines de ces zones.

... Voir plus

Dimanche 03 avril 2022 à 02:06:54