Song Title Goes here that will make it more cooler

Aînés négligés: des «histoires d’horreur» qui se répètent au Marquisat Montcalm à Québec

PHOTO STEVENS LEBLANC

Écrit par : Martin Ayotte

Les problèmes de négligence au Marquisat Montcalm ne datent pas d’hier d’après le neveu d’une ancienne résidente et une ex-employée qui témoignent des manquements graves qu’ils y ont constatés par le passé.

Les allégations de négligence de la résidence rapportées par Le Journal ce week-end ont ravivé de douloureux souvenirs dans l’esprit de Ghislain Bernier. Sa tante Gemma, alors âgée de 103 ans, y a vécu des «histoires d’horreur» en 2019.


«Au début, tout semblait correspondre à nos critères. On pensait qu’elle serait heureuse ici», se rappelle l’homme qui a travaillé dans le milieu hospitalier pendant 25 ans.

«Mais quelques mois après son arrivée, elle m’a dit : “S’il fallait que je te conte tout ce qui m’arrive ici, tu n’en reviendrais pas”. C’est là que j’ai commencé à avoir des doutes pour sa sécurité», poursuit-il, la gorge serrée par l’émotion.

Frappée au visage

Malgré l’âge avancé de sa tante, M. Bernier affirme qu’elle avait toute sa tête. À preuve, on lui a refusé une place en CHSLD parce qu’elle n’avait pas la «cote», étant trop autonome.

Il n’a donc pas douté d’elle lorsqu’elle a fini par confier à une infirmière du Centre d’excellence sur le vieillissement du Québec (CEVQ) qu’elle avait été frappée au visage.


Cet événement, ajouté à plusieurs autres – énorme entaille à la jambe inexpliquée, ecchymoses à répétitions, excréments séchés sur les murs – a poussé l’homme à reloger sa tante et à porter plainte à la police.

«Mais on m’a dit que ce serait difficile de porter des accusations, par manque de preuves», déplore-t-il.

Pas surprise

Ce témoignage ne surprend pas Marina Aubert, qui a été infirmière auxiliaire dans cette résidence en 2014.

«J’ai déjà vu une préposée pousser du yogourt dans la bouche d’une résidente en fin de vie qui ne mangeait plus depuis plusieurs jours. Un autre soir, un résident a été brassé comme une poupée parce qu’il ne voulait pas dormir», raconte-t-elle.

Après quelques mois, voyant que la direction fermait les yeux sur les manquements rapportés, Mme Aubert a démissionné par crainte d’être mêlée à tout ça.

«Quand je vois que le CIUSSS est débarqué là cette semaine, je me dis que j’aurais dû dénoncer plus tôt. Mais je n’osais pas, j’avais peur...», souffle-t-elle.

Contactée à nouveau par Le Journal, la directrice du Marquisat Montcalm, Michèle Grenier, n’a pas répondu à nos appels.

 

Source : Journal de Montréal │ Jérémy Bernier




Dernière mise-à-jour de l'article : Mercredi 17 mars 2021 à 11:50:13

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Pierre Bruneau annonce son départ à la retraite

Après 46 ans comme chef d’antenne à TVA, Pierre Bruneau prendra sa retraite le 16 juin prochain.

... Voir plus

Jeudi 24 mars 2022 à 17:58:35

La saga Mike Ward et Jérémy Gabriel

Aujourd'hui, un énorme développement a eu lieu dans la fameuse saga opposant Mike Ward et Jérémy Gabriel.

... Voir plus

Mercredi 10 janvier 2024 à 15:03:56

Le monde du country est en deuil. Julie Daraîche est décédée.

Celle qui étais surnommé ''la reine du country'' Julie Daraîche est décédée le 26 avril 2022

... Voir plus

Mardi 26 avril 2022 à 18:55:16