«Pire humiliation de sa vie» : une aînée poursuit Trudeau

PHOTO PIERRE-PAUL POULIN

Écrit par : Martin Ayotte

Une aînée de la Montérégie jure avoir vécu « la pire humiliation de sa vie » lorsqu’elle a été rabrouée publiquement par Justin Trudeau à l’été 2018 et lui réclame 90 000 $.
La requête a été jugée « abusive » par les avocats du premier ministre du Canada, qui ont entendu le témoignage coloré de Diane Blain, hier, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu.

À la fin de la première journée du procès en diffamation, Mes David Grossman et Samuel Lavoie ont annoncé à la juge Michèle Monast qu’ils allaient demander le rejet de la poursuite, ce matin.

Ils sont d’avis que la dame de 76 ans et son avocat, Christian Lajoie, n’ont pas prouvé que Justin Trudeau avait eu une « conduite malveillante » envers Mme Blain ni qu’il lui avait causé un préjudice.

Si la juge leur donne raison et rejette la poursuite en dommages dès aujourd’hui, le premier ministre éviterait ainsi de témoigner demain, comme prévu.

La scène à l’origine de la poursuite, qualifiée d’« enfer » par l’aînée, remonte au 16 août 2018. Elle a été filmée par un vidéaste amateur et a fait le tour du web depuis.

Celle qui se décrit comme une Québécoise de souche s’est présentée dans un rassemblement de partisans libéraux pour poser des questions à Justin Trudeau.

Écoutez la chronique de Félix Séguin sur QUB radio:


Intolérante et raciste

« Je veux savoir quand vous allez nous remettre les 146 millions $ qu’on a payés pour vos immigrants illégaux », a lancé l’aînée, à propos de l’argent dépensé par Québec pour prendre en charge les demandeurs d’asile qui affluaient à la frontière canado-américaine par le chemin Roxham.

« Madame, cette intolérance par rapport aux immigrants, ç’a pas sa place au Canada. [...] Vous n’avez pas votre place ici », a rétorqué Justin Trudeau, évitant de répondre directement à la question.


Lorsque le premier ministre est descendu dans la foule, l’infirmière retraitée en a rajouté une couche : « M. Trudeau, êtes-vous tolérant avec les Québécois de souche ? »

« Madame, votre racisme n’a pas sa place ici », a-t-il répondu, semblant exaspéré.


« Je ne suis pas raciste, s’est-elle défendue hier. S’il y a bien quelqu’un de tolérant, c’est nous autres, les infirmières. Je soigne les jaunes, les rouges, les Noirs et je suis empathique avec eux autres aussi. »

Après l’altercation, un agent de la Gendarmerie royale du Canada a pris l’aînée par le bras.

« J’ai eu des bleus pendant 42 jours. Il y avait la marque des cinq doigts », a-t-elle affirmé sous serment.

En rentrant chez elle, Diane Blain mentionne s’être sentie « comme une victime d’agression sexuelle ».

Selon elle, le premier ministre a « bafoué son honneur ».

Depuis ce jour, l’aînée soutient être la cible de commentaires désobligeants sur les médias sociaux, en plus de faire des cauchemars.

Elle jure avoir été « traumatisée », ce qui a fait sursauter la juge.

« Vous n’étiez pas traumatisée de rien », a rétorqué la magistrate, faisant remarquer à l’aînée qu’elle avait publié un message le jour même sur sa page Facebook, dans lequel elle traitait Justin Trudeau de « trou de cul » dont elle avait fièrement interrompu le discours.

Estimant que sa liberté d’expression et d’opinion a été brimée par le premier ministre, Diane Blain lui réclame 90 000 $.

CE QUE DIANE BLAIN A DIT
À propos de Justin Trudeau

« Il a incité les gens à la haine. C’était l’enfer ce que j’ai vécu, la pire humiliation de ma vie. »

À une étudiante en médecine dentaire en 2015

« Je m’excuse, t’es peut-être ben compétente, mais ton voile, je ne suis pas capable. Ça fait la promotion de la charia et de l’asservissement de la femme. »

En contre-interrogatoire

« J’ai rien contre les immigrants, mais on peut-tu faire venir juste ceux dont on a besoin ? Et à condition qu’ils respectent notre langue et l’égalité homme/femme. »

Dans une manifestation pour la laïcité

« On a tellement d’ennemis ici, là, au Québec : le gouvernement fédéral, les journalistes fédérastes, les musulmans, les Juifs, les Anglais, les sikhs qui mettent notre drapeau à l’envers, le pire affront qu’on puisse faire à la patrie. »

 

 

Source : Journal de Montréal │ Claudia Berthiaume




Dernière mise-à-jour de l'article : Mardi 16 mars 2021 à 12:32:22

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Boulevard Curé Labelle

Nommé d’après le célèbre curé « Roi du nord »

... Voir plus

Mardi 16 janvier 2024 à 22:31:29

André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

L'ancien député, polémiste et éminente figure de la radio québécoise, André Arthur, est décédé dimanche 8 mai après plusieurs jours d’hospitalisation.

... Voir plus

Lundi 09 mai 2022 à 00:13:53

Orange désactive une antenne 4G, elle est accusée d’avoir tué plusieurs vaches !

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand vient d'ordonner la désactivation d'une antenne 4G pendant deux mois. Un éleveur de Haute-Loire prétend qu'elle nuit à la santé de son bétail. En effet, plusieurs bovins sont morts dans des circonstances inexpliquées depuis l'installation de l'antenne.

... Voir plus

Vendredi 27 mai 2022 à 16:45:38