Des cliniques de vaccination veulent aussi contribuer... mais Québec refuse leur aide

PHOTO AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Écrit par : Martin Ayotte

Québec cherche des paires de bras pour augmenter sa cadence de vaccination, mais refuse pourtant l’aide des cliniques voyage, malgré leur expertise et leurs installations. 

«On pourrait vacciner des centaines de personnes par jour, dépendamment du nombre de vaccins disponibles. On a six salles où on pourrait vacciner, avec de grandes salles où les gens pourraient attendre assis, avant et après», décrit la Dre Dominique Tessier, directrice médicale des cliniques du Groupe Santé Voyage. 

Pourtant, ses demandes au CISSS de Laval et au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal pour être reconnu comme un centre de vaccination, au même titre que les pharmacies communautaires cette semaine, sont restées lettre morte.

Le Québec compte une cinquantaine de cliniques privées de vaccination pour le voyage. Outre les maladies exotiques, ces installations administrent déjà plusieurs autres vaccins plus traditionnels en coordination avec la Santé publique. 

À compter de la mi-mars, il sera possible de se faire vacciner contre la COVID-19 à la pharmacie du coin à Montréal. Mais le gouvernement Legault cherche toujours quelque 500 vaccinateurs, si bien qu’il recrute parmi une trentaine de professionnels (dont des dentistes, vétérinaires, podiatres et techniciens ambulanciers), qui devront toutefois suivre une courte formation. 

Malgré tout, le Québec n’a toujours pas atteint la vitesse de croisière de 250 000 doses injectées par semaine, comme l’avait promis le ministre de la Santé. Pour les trois derniers jours, la moyenne tournait plutôt autour de 17 000 quotidiennement. 

Se réinventer

Avec la chute radicale du nombre de voyages depuis un an, les cliniques voyage tournent au ralenti, quand elles n’ont pas carrément fermé. 

«Moi, je braille ma vie ces jours-ci. On essaie de se réinventer pour survivre depuis un an», confie Brigitte Michaud, infirmière propriétaire de cinq cliniques santé voyage L’Escale, dans l’Est-du-Québec. Elle aussi ne comprend pas pourquoi l’État boude ses services. 

À Lévis, ses installations se trouvent juste au-dessus d’une pharmacie qui, elle, pourra éventuellement participer à l’effort de guerre. «Ils vont vacciner à l’Université Laval. Pendant ce temps-là, j’ai une clinique dans la pyramide qui est fermée», dit-elle à propos de ses installations de Sainte-Foy, à deux pas du campus universitaire.

Question de survie

Tout comme la Dre Tessier, Brigitte Michaud estime que ses installations pourraient contribuer grandement à la campagne de vaccination. «Cet automne, avec une seule infirmière sur un seul quart de travail, on a vacciné 1600 personnes contre la grippe en deux semaines et demie», illustre Mme Michaud. 

Ses cliniques peuvent immuniser une personne toutes les cinq minutes, soit beaucoup plus que les pharmacies dotées de toutes petites salles d’attente, estime-t-elle.  

Selon les chiffres dévoilés par le ministre de la Santé, Québec paiera environ 15 $ pour chaque dose injectée par les pharmaciens. Du côté des cliniques privées, on convient qu’il en coûterait probablement 5 $ de plus, «aux frais du client». 

«C’est sûr que j’ai beaucoup de choses à payer, y compris mon staff, dit Brigitte Michaud. Mais ça me permettrait de survivre jusqu’à la reprise des voyages.» 

BILAN DE LA VACCINATION AU QUÉBEC 

Nombre de vaccins administrés depuis sept jours : 101 490 
Total des doses administrées : 490 504 
Total des doses reçues : 638 445 
Quelques professionnels qui pourront vacciner, après une formation : dentistes, vétérinaires, podiatres, technologistes médicaux, techniciens ambulanciers.

 

 

Source : Journal de Montréal │ Patrick Bellerose




Dernière mise-à-jour de l'article : Vendredi 05 mars 2021 à 12:19:15

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Si vous voyez cet insecte, n’y touchez pas !

Avec le beau temps qui revient, vous pourriez faire une découverte inusitée dans votre piscine : un léthocère d’Amérique.

... Voir plus

Dimanche 08 mai 2022 à 09:10:24

Orange désactive une antenne 4G, elle est accusée d’avoir tué plusieurs vaches !

Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand vient d'ordonner la désactivation d'une antenne 4G pendant deux mois. Un éleveur de Haute-Loire prétend qu'elle nuit à la santé de son bétail. En effet, plusieurs bovins sont morts dans des circonstances inexpliquées depuis l'installation de l'antenne.

... Voir plus

Vendredi 27 mai 2022 à 16:45:38

Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans

Le Québec pleure le numéro 10. Le légendaire hockeyeur Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans, des suites d’un cancer du poumon, ont annoncé ses proches, vendredi.

... Voir plus

Vendredi 22 avril 2022 à 16:30:32