Sommité en éducation accusée d’attouchements sur un mineur

PHOTO FRANCIS PILON

Écrit par : Martin Ayotte

La police recherche d’autres victimes potentielles d’une sommité en éducation arrêtée pour contacts sexuels sur un mineur, ce qui a créé une onde de choc dans un quartier résidentiel de la Rive-Sud mercredi.

Thierry Karsenti, un professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montréal désormais suspendu, a fait les manchettes en 2013 pour avoir dirigé la première étude québécoise sur l’iPad à l’école.

L’homme de 52 ans, aussi connu sous le prénom de « Thomas » par les autorités, fait désormais face à une accusation de contacts sexuels sur un garçon de 11 ans.

Le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL), chargé de l’enquête, a mentionné dans un communiqué que la victime présumée avait porté plainte en octobre 2019.

Les faits reprochés seraient quant à eux survenus entre 2015 et 2017, à Brossard.

« À l’heure actuelle, il y a des éléments d’enquête qui nous laissent croire qu’il pourrait avoir fait d’autres victimes. On demande aux gens qui auraient été victimes de Thierry Karsenti de contacter le 911 le plus rapidement possible », a affirmé l’agente Mélanie Mercille, porte-parole du SPAL.

Arrêté, puis libéré


L’enseignant, en arrêt de travail, a été arrêté le 23 février dernier et libéré le jour même.

« Karsenti a été libéré avec des conditions, dont ne pas communiquer directement ou indirectement avec la victime et les membres de sa famille. [Il ne doit pas] se présenter à la résidence de la victime et [doit] aviser de tout changement d’adresse », a précisé l’agente Mercille.

Il comparaîtra formellement vendredi au palais de justice de Longueuil.

Le Journal s’est rendu mercredi à la résidence où habite Thierry Karsenti à Brossard, sur la Rive-Sud de Montréal.

L’annonce de son arrestation a consterné tout le voisinage, alors que plusieurs policiers étaient devant sa demeure et celle d’un voisin.

Voisinage surpris

« Ça m’a vraiment surpris. Surtout parce qu’il a un fils âgé d’un an de moins que moi », a lancé Nicolas Langlois, un jeune homme de 19 ans qui habite la maison voisine.

Ali Tavassoli, un père de deux adolescentes et résident du quartier, s’expliquait mal ce dévoilement. « C’est dommage, même bizarre. C’est un quartier tranquille et familial. Un professeur en plus. C’est censé enseigner la vie aux jeunes. C’est très triste », a-t-il laissé tomber.

Un proche de la famille Karsenti a affirmé au Journal que la santé mentale de l’accusé est mise à mal ces jours-ci.

Selon nos observations, l’état de Karsenti s’est aggravé au point de devoir le transporter en ambulance au cours de l’après-midi mercredi. Il a été impossible de s’entretenir avec lui.

 

 

Source : Journal de Montréal │ Francis Pilon




Dernière mise-à-jour de l'article : Jeudi 04 mars 2021 à 07:12:48

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Décès du batteur du groupe Foo Fighters en Colombie

Le batteur des Foo Fighters, Taylor Hawkins, est mort dans des circonstances encore obscures à Bogota, où le groupe de rock alternatif devait se produire vendredi soir.

... Voir plus

Samedi 26 mars 2022 à 12:03:45

L'actrice Marnie Schulenburg décède a 37 ans

Le 17 mai 2022, quatre jours avant son 38e anniversaire, Schulenburg est décédée des suites de la maladie dans un hôpital de Bloomfield, New Jersey

... Voir plus

Samedi 21 mai 2022 à 17:00:03

Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans

Le Québec pleure le numéro 10. Le légendaire hockeyeur Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans, des suites d’un cancer du poumon, ont annoncé ses proches, vendredi.

... Voir plus

Vendredi 22 avril 2022 à 16:30:32