Song Title Goes here that will make it more cooler

Le Canadien, une équipe qui se cherche

Écrit par : Martin Ayotte

Depuis le passage des Sénateurs d’Ottawa, jeudi dernier, au Centre Bell, le bateau du Canadien prend de plus en plus l’eau. Cette équipe qu’on décrivait comme pratiquement sans faiblesses après 10 matchs (7-1-2) montre un visage bien différent avec trois revers à ses quatre dernières sorties. 

Après les Maple Leafs de Toronto, les Oilers d’Edmonton ont exposé les lacunes du CH dans un gain de 3 à 0, jeudi, au Centre Bell. 

Les Oilers ont dicté le rythme du match en pénétrant facilement l’enclave, à l’image des Leafs la veille. Ils ont attaqué la zone adverse avec beaucoup de rapidité pour générer plusieurs chances de marquer. 

Jake Allen a réalisé plusieurs bons arrêts, mais il ne pouvait pas garder éternellement le fort. 

Dans le rayon des aspects positifs, Connor McDavid a été limité à une seule passe. Le capitaine des Oilers a malgré tout démontré son immense talent avec plusieurs montées spectaculaires. Ben Chiarot a trouvé la soirée longue avec le numéro 97 dans ses pattes. 

Le quatrième trio des Oilers, celui de Jujhar Khaira au centre de Tyler Ennis et de Josh Archibald, a procuré des maux de tête à l’équipe de Claude Julien. Khaira a marqué le premier but des siens. Mais cette unité a surtout travaillé sans relâche pour passer de précieuses secondes en territoire ennemi. 

Attaque en panne

Pour la deuxième fois cette saison, le CH a subi l’affront d’un blanchissage. À 38 ans et à son deuxième départ seulement cette saison, Mike Smith a repoussé les 38 tirs des locaux. Le gardien a probablement réalisé son plus gros arrêt dans les premières secondes du match en bloquant le tir de Nick Suzuki sur une échappée. 

À ses quatre dernières rencontres, le Tricolore a ralenti considérablement sur le plan offensif avec seulement six buts, soit une faible moyenne de 1,50. À ses dix premiers matchs, il avait marqué 44 buts, pour une moyenne de 4,40.

« Au début de la saison, c’était assez facile pour nous, a dit Chiarot. Nous marquions plusieurs buts, nous patinions bien. Les équipes s’ajustent et elles ont de l’énergie en jouant contre nous. Il y aura des hauts et des bas dans la saison. » 

Face aux Oilers, Julien a lancé des messages en brassant un peu ses cartes, mais ce n’était pas assez contre la bande à McDavid et à Leon Draisaitl. 

À l’exception du trio de Suzuki, le Canadien n’a pas menacé Smith souvent. Oui, le chiffre des 38 tirs attire l’œil, mais ce n’est pas un reflet juste de la qualité des chances. Jesperi Kotkaniemi aura intérêt à se réveiller, tout comme les Phillip Danault, Brendan Gallagher et Tomas Tatar. 

La COVID-19 s’en mêle

En après-midi, il y avait des doutes sur la présentation de cette rencontre. Les Oilers ont placé le nom de l’ailier finlandais Jesse Puljujarvi sur la liste de la COVID-19. 

Puljujarvi n’avait pas pris part à la séance d’entraînement matinale, mais il se retrouvait dans l’entourage des Oilers. Les autorités de la LNH ont repoussé le match à 20 h à la place de 19 h.

CE QU'ON A REMARQUÉ

  
Un adjoint inconnu

Les Oilers ont rappelé d’urgence le gardien Dylan Wells de leur escouade de réserve. Wells a remplacé Mikko Koskinen comme numéro deux de Mike Smith par précaution. Koskinen avait pourtant participé à l’entraînement matinal des Oilers, jeudi, au Centre Bell. Wells, 23 ans, n’a jamais joué dans la LNH. Il a une expérience de 23 matchs avec les Condors de Bakersfield, dans la Ligue américaine.

Des changements à l’aile

Claude Julien avait tenté l’expérience en fin de match contre les Maple Leafs. Il a choisi de poursuivre le test en inversant Tyler Toffoli avec Tomas Tatar. Toffoli a joué à l’aile gauche avec Phillip Danault et de Brendan Gallagher, alors que Tatar s’est retrouvé avec Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia. Le coup de baguette n’a toutefois rien eu de magique. 

Merci au casque

Paul Byron a reçu un tir foudroyant du défenseur Joel Edmundson directement sur le casque en deuxième période. L’attaquant, qui se tenait l’oreille droite en retraitant au vestiaire, a manqué seulement une présence. 

Dans son propre but

Darnell Nurse a marqué son sixième but de la saison, mais il le doit en grande partie à Shea Weber. Le capitaine du CH a voulu dégager la rondelle qui se retrouvait derrière Jake Allen. En s’exécutant, Weber a frappé Danault pour ensuite voir la rondelle glisser tout juste derrière la ligne des buts.

 

Source : Journal de Montréal │ Jean-Francois Chaumont




Dernière mise-à-jour de l'article : Vendredi 12 février 2021 à 11:13:13

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

Le monde du country est en deuil. Julie Daraîche est décédée.

Celle qui étais surnommé ''la reine du country'' Julie Daraîche est décédée le 26 avril 2022

... Voir plus

Mardi 26 avril 2022 à 18:55:16

L'actrice Marnie Schulenburg décède a 37 ans

Le 17 mai 2022, quatre jours avant son 38e anniversaire, Schulenburg est décédée des suites de la maladie dans un hôpital de Bloomfield, New Jersey

... Voir plus

Samedi 21 mai 2022 à 17:00:03

Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans

Le Québec pleure le numéro 10. Le légendaire hockeyeur Guy Lafleur est décédé à l’âge de 70 ans, des suites d’un cancer du poumon, ont annoncé ses proches, vendredi.

... Voir plus

Vendredi 22 avril 2022 à 16:30:32