Song Title Goes here that will make it more cooler

Une pellicule plastique comme bouclier contre le coronavirus

PHOTO BEN PELOSSE

Écrit par : Martin Ayotte

Une pellicule plastique autocollante qui devient un bouclier contre la COVID-19 pourrait révolutionner la désinfection des surfaces dans les endroits publics, estime une jeune entreprise québécoise qui importe ici le produit créé en France.

«C’est le secret le mieux gardé», estime David-Jocelyn Lucion, président de l’entreprise montréalaise AllSafe.

L’entreprise est le distributeur d’un produit créé en France par la collaboration entre deux compagnies : Pylote et Gergonne.


Elles se sont alliées pour fabriquer une pellicule plastique autocollante qui s’applique sur n’importe quelle surface : poignées de porte, pupitres, tables, comptoirs, vitrines. 

La pellicule Coversafe est composée de nanoparticules de céramique. Ce produit était déjà utilisé depuis une dizaine d’années dans la fabrication d’instruments chirurgicaux. Il a la caractéristique de détruire les microbes. 

Insérées dans la fabrication de la pellicule autocollante, les microparticules peuvent ainsi agir sur une large surface. Et leur action dure pendant quatre ans.

Des tests récents ont démontré l’efficacité de Coversafe pour tuer le virus responsable de la COVID-19, avise M. Lucion.

Désinfection en continu


Ainsi, si une personne infectée touche la surface, le virus sera détruit à 96,6 % à l’intérieur de 60 minutes.

«Ainsi, il n’y a pas de colonisation du virus. On minimise grandement le risque de transmission», indique l’entrepreneur, puisque la surface est désinfectée en continu.

De plus, cela se produit sans ajout de solutions chimiques, ce qui en fait un produit écologique, ajoute M. Lucion.

«C’est complètement naturel et le processus de fabrication ne génère aucun rejet.»

Les applications sont nombreuses. On peut utiliser la pellicule dans les écoles, les hôpitaux, les entreprises, les musées, les commerces, les institutions publiques...

L’entreprise s’est d’ailleurs inscrite au Registre des lobbyistes pour faire connaître sa solution au Québec, auprès de diverses institutions.

L’utilisation de la pellicule est répandue en France, où elle a été créée. «On vise les endroits publics qui veulent sécuriser les gens. Cela répond parfaitement à ces besoins. Ce genre de pellicule va permettre de conserver une expérience client ou patient.»

C’est également économique, fait valoir la compagnie. Le produit coûte environ 4,50 $ du pied carré.

La pellicule est vendue en rouleau, ou peut être découpée selon les besoins du client.

Comparativement aux sommes investies pour payer des employés pour nettoyer régulièrement les surfaces, c’est moins cher, calcule M. Lucion. «C’est 6 à 7 fois moins élevé qu’un salarié.»

Projet pilote

Au Québec, un projet pilote a déjà été réalisé dans les avions d’Air Transat, où l’on avait installé la pellicule sur les tablettes des passagers.

Les résultats avaient été concluants, affirme M. Lucion, qui espère voir son produit commercialisé largement.

 

Source : Journal de Montréal │ Stéphanie Martin




Dernière mise-à-jour de l'article : Dimanche 07 février 2021 à 12:43:10

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

DÉCÈS D'ALEC JOHN SUCH, PREMIER BASSISTE ET MEMBRE FONDATEUR DE BON JOVI

Triste jour pour les fans de la première heure de Bon Jovi

... Voir plus

Dimanche 05 juin 2022 à 18:53:22

Will Smith frappe Chris Rock et gagne un Oscar

Les téléspectateurs des Oscars étaient estomaqués dimanche soir après une altercation entre les acteurs Will Smith et Chris Rock

... Voir plus

Lundi 28 mars 2022 à 03:47:13

L'actrice Marnie Schulenburg décède a 37 ans

Le 17 mai 2022, quatre jours avant son 38e anniversaire, Schulenburg est décédée des suites de la maladie dans un hôpital de Bloomfield, New Jersey

... Voir plus

Samedi 21 mai 2022 à 17:00:03