Le pasteur Paul Mukendi manque à l'appel

photo archive

Écrit par : Sylvain Poirier

«L’apôtre de Québec» aurait été «kidnappé», selon une publication faite sur le site Facebook du Ministère Paul Mukendi, et la police de Québec confirme avoir reçu un signalement pour «disparition».

Le verdict ayant été maintenu à son encontre, le révérend de 44 ans reconnu coupable d’agression et de contact sexuels sur une mineure, de menaces de mort, de voies de fait armées et de voies de fait causant des lésions devait se livrer aux autorités carcérales au plus tard aujourd’hui à 15h.

Toutefois, hier, un court message a été publié sur le site du Ministère Paul Mukendi, où l'on pouvait lire: «Le révérend Paul Mukendi est introuvable. Nous pensons qu’il a été kidnappé. Nous avons peur. Prions.»

En soirée, au Centre évangélique Parole de vie, à Vanier, le Pasteur Cedric Malayi a présidé le «Jeudi des miracles» devant les fidèles, qui ont été nombreux à partager leurs craintes et leurs prières sur le site web.  Bien que le SPVQ confirme le dépôt de la plainte, il préfère pour l'instant demeurer discret sur la suite de l’enquête.  

Jointe au téléphone, Marie-Ève Lepage, attachée de presse du révérend, s’est dite vivement inquiète de la tournure des événements.  

Pour sa part, elle a vu l’homme d’Église pour la dernière fois mardi, à la suite d’une conférence de presse qui se tenait sur Facebook et YouTube. Elle a toutefois mentionné au représentant du Journal que Mukendi aurait été vu pour la dernière fois mercredi.  

Homme de respect

«Nous connaissons tous sa rigueur et son respect des lois. Monsieur Mukendi est un père de famille et, pour lui, le temps passé avec celle-ci avant de se rendre en détention était précieux», a mentionné la dame en soulignant qu’il était «complètement incohérent» qu’il ne soit plus là.  

«C’est pour cette raison que, pour nous, la théorie du kidnapping est plausible», a-t-elle ajouté.  

Depuis que la Cour d’appel a décidé de maintenir le verdict de culpabilité à l’encontre du pasteur, ce dernier, selon Mme Lepage, aurait reçu de nombreux messages de haine, laissant présager le pire.  

«Les policiers ont tous les renseignements entre les mains. Maintenant, le pasteur devait se présenter aujourd’hui, à 15h, en centre de détention. La journée va être très fébrile. Nous allons observer ce qui se passe», a-t-elle dit tout juste avant de laisser tomber que les fidèles avaient fait «tout ce qu'il était humainement possible de faire» et que, pour l’instant, ils ne disposaient d'«aucun indice».

 




Dernière mise-à-jour de l'article : Vendredi 20 août 2021 à 13:47:10

Écrit par : Sylvain Poirier



ACTUALITÉ

Pierre Bruneau annonce son départ à la retraite

Après 46 ans comme chef d’antenne à TVA, Pierre Bruneau prendra sa retraite le 16 juin prochain.

... Voir plus

Jeudi 24 mars 2022 à 17:58:35

Will Smith frappe Chris Rock et gagne un Oscar

Les téléspectateurs des Oscars étaient estomaqués dimanche soir après une altercation entre les acteurs Will Smith et Chris Rock

... Voir plus

Lundi 28 mars 2022 à 03:47:13

Le premier légume du printemps est arrivé!

Connaissez-vous la fougère-à-l’autruche (ou fougère allemande)?

... Voir plus

Mardi 10 mai 2022 à 12:12:09