Un Amphithéâtre Cogeco enflammé pour la fête nationale

KRYSTINE BUISSON

Écrit par : Martin Ayotte

Humour, traditionnel, classiques québécois et émotion: l’Amphithéâtre Cogeco s’est enflammé de la culture provinciale mercredi soir à l’occasion de la fête nationale. François Massicotte, Les Trifluviennes, Isabelle Blais et la Famille Soucy ont ramené les Québécois ensemble de manière tissée serrée.

Avec son énergie contagieuse et son humour qui rejoint le grand public, François Massicotte a assuré l’animation de la soirée. Des blagues sur la vie de famille, sur les enfants qu’il faut reconduire aux pratiques de sports ou encore, sur la joie du couvre-feu de pouvoir renvoyer ses invités sans inventer d’excuses ont su faire rire le public et le divertir avant d’entrer dans la musique.

 

Le groupe composé entièrement de voix féminines Les Trifluviennes a par la suite pris d’assaut la salle en présentant des classiques québécois à leur manière avec puissance et émotivité. Camille Bourgeois, Manon Brunet et Fabiola Toupin ont chanté ensemble, entre autres, L’Amérique pleure des Cowboys fringants, La manic de Georges Dor et Deux par deux rassemblés de Pierre Lapointe.

«Quand on fait un spectacle de la Saint-Jean, on doit choisir quels classiques incontournables on va interpréter. Pour celui-là, Camille était catégorique», s’est exprimé Fabiola Toupin avant de laisser sa collègue performer Un peu plus haut de Ginette Reno. Cette interprétation est d’ailleurs à souligner pour la jeune femme dans la vingtaine qui a livré la pièce avec authenticité et qui a réussi à enivrer l’Amphithéâtre par sa manière de la transmettre.

Une ovation debout lui a été accordée après sa performance, preuve d’une grande appréciation de la part des spectateurs. Outre les chansons bien connues, elles ont également chanté la composition de Manon Brunet, Soul Sisters, se situant dans le genre du blues.

«Quand on ne sait pas quelle chanson choisir, on rassemble des petits bouts pour en faire un pot-pourri», a introduit Fabiola Toupin en présentant leur medley nommé Le temps d’une chanson en l’honneur de l’auteur-compositeur-interprète Claude Léveillée.

Rendre hommage aux Québécois

Avant de se rendre dans la deuxième partie de la musique, une vidéo présentant des acteurs et des organismes régionaux a été diffusée sur les grands écrans, alors que chacun d’entre eux ont souhaité une bonne fête nationale aux Trifluviens. Parmi eux, il y avait QW4RTZ, l’équipe du Centre Laflèche, la directrice de Radio-Canada Mauricie Nancy Sabourin, Rémi-Pierre Paquin, Tourisme Mauricie, le Centre d’amitié autochtone de La Tuque et plusieurs autres.

«De l’amour de Blainville, à Saint-Gédéon, en passant par Montréal, Trois-Rivières, Carleton, Amos, Clermont. Écoutons le cœur des Québécois battre solidairement à l’unisson et au même diapason. À Jacques Lacoursière, colombo de l’histoire de l’histoire du Québec, à Marie-Christine Lévesque, à Serge Bouchard, qui disait ‘’La vie est un passe-temps. Entre la naissance et la mort, il faut bien s’occuper’’. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait avec brio. Ils avaient à cœur notre histoire», a exprimé l’actrice Isabelle Blais dans un discours rythmé et passionné.

 

En une dizaine de minutes, elle a abordé les différences qui distinguent les Québécois tout comme leurs ressemblances. Elle a fait un saut dans l’histoire en rappelant les traités de paix historiques pour finalement aborder les injustices. «Ces familles décimées, ces enfants déracinés, est-ce qu’on peut aussi célébrer une prise de conscience? Pensons à toutes ces femmes qui ont dit ‘’Nous sommes, nous pouvons’’. Ces luttes pour l’égalité que nous avons chèrement acquise», a-t-elle émis.

Tout cela en passant par la frénésie du hockey des Canadiens qui rassemble jusqu’à l’importance de conserver la langue française, elle qui la qualifie comme «riche, poétique, émotive et fragile». Dans un moment plus émotif pour Isabelle Blais, elle a aussi rendu hommage aux parents et aux grands-parents qui ont perdu la vie pendant la pandémie ou qui ont été délaissés et négligés durant cette période.

Une fin traditionnelle

Après les émotions fortes, les membres du groupe de musique traditionnelle La Famille Soucy ont mis le feu dans l’Amphithéâtre avec leur guitare, leur violon, leur batterie et leur basse en interprétant des chansons connues qui en ont fait lever plus d’un, tout en débutant avec quatre compositions mythiques du groupe datant de plusieurs générations.

«Les quatre compositions que vous venez d’entendre ont été écrites et popularisées par mon grand-père et mon arrière-grand-père, Isidore et Fernando, dans les débuts du groupe», a expliqué le batteur Yanick Soucy Marsan.

 

La Rue Principale des Colocs et Coton ouaté de Bleu Jeans Bleu sont deux titres qui ont d’ailleurs enivré la salle. Le spectacle s’est finalement terminé avec l’un des succès du groupe, Y’a-tu-d’la bière icitte, pour lequel les gens se sont laissé aller et ont chanté à l’unisson avec les membres de La Famille Soucy.

Les festivités se poursuivent d’ailleurs encore aujourd’hui en Mauricie et au Centre-du-Québec alors que les différentes MRC et municipalités ont respectivement organisé des activités. Ce sont 24 d’entre elles qui ont prévu fêter le Québec en cette journée officielle. Pour connaître la programmation complète, il est possible de consulter le site web de la fête nationale.

Le Grand spectacle de la fête nationale, dont l’animation sera assurée par Charlotte Cardin, Coeur de Pirate, Louis-Jean Cormier, Corneille, Samian et Sarahmée, sera pour sa part diffusé à 20h sur les ondes d’ICI Radio-Canada Télé, Noovo, Télé-Québec et TVA. Plus de 200 artistes y prendront part.

 

 

 

Source : Le Nouvelliste │Rosie St-André




Dernière mise-à-jour de l'article : Jeudi 24 juin 2021 à 14:41:23

Écrit par : Martin Ayotte



ACTUALITÉ

La région de Kiev « libérée », témoignages sur de possibles meurtres de civils

L'Ukraine a annoncé samedi que toute la région de Kiev était désormais « libérée », les forces russes opérant un « retrait rapide » du nord du pays, alors que des témoignages font état de meurtres de civils dans certaines de ces zones.

... Voir plus

Dimanche 03 avril 2022 à 02:06:54

Décès du batteur du groupe Foo Fighters en Colombie

Le batteur des Foo Fighters, Taylor Hawkins, est mort dans des circonstances encore obscures à Bogota, où le groupe de rock alternatif devait se produire vendredi soir.

... Voir plus

Samedi 26 mars 2022 à 12:03:45

Blessé dans l'explosion de son bateau, le restaurateur Éric Luksenberg succombe à ses blessures

Victime d’un grave accident il y a quelques semaines, le restaurateur Éric Luksenberg est décédé la nuit dernière, a appris TVA Nouvelles auprès de son fils Laurent.

... Voir plus

Lundi 11 avril 2022 à 15:37:56